Environnement Carrières

Les modifications non substantielles apportées à un projet après l’enquête publique et autorisées par le préfet n’obligent pas la reprise de la procédure

Mots clés : Droit de l'environnement - Etat et collectivités locales - Jurisprudence

Retrouvez ci-dessous l’une des décisions de jurisprudence commentées dans le magazine Le Moniteur du BTP n° 5861.

Un préfet a délivré une autorisation d’exploiter une carrière à ciel ouvert. Par un arrêté complémentaire, il a autorisé la modification des conditions d’accès à la parcelle. Ces deux arrêtés ont...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X