Urbanisme - aménagement Autorisation d’urbanisme

Le préjudice causé par un refus de permis de construire après un certificat d’urbanisme positif doit être réparé

Mots clés : Droit de l'urbanisme - Jurisprudence

Retrouvez ci-dessous l’une des décisions de jurisprudence commentées dans le magazine Le Moniteur du BTP n° 5858.

Un particulier, acquéreur d’un terrain qui bénéficiait d’un certificat d’urbanisme positif, n’a pas obtenu le permis de construire demandé. Il recherche la responsabilité de la commune, en raison du certificat d’urbanisme délivré à tort. Le juge rejette la demande d’indemnisation. Il estime que l’acquéreur a commis une...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X