Environnement Passif environnemental

Le nouvel exploitant doit prendre en charge la pollution issue d’activités qu’il n’a pas reprises

Retrouvez ci-dessous une des décisions de jurisprudence commentées dans le magazine Le Moniteur n°5845.

 

Une société avait procédé en 2005 à une déclaration de changement d’exploitant auprès du préfet, qui lui avait alors délivré un récépissé de déclaration accompagné des arrêtés préfectoraux imposés...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X