Edito Coup de griffe

Zones à démocratiser

En plein tournage, Bernard de la Villardière, le présentateur vedette de l’émission « Enquête exclusive », diffusée récemment sur M6, est menacé par un individu armé d’une machette. La scène ne se passe pas en zone de guerre sur les terres de l’Etat islamiste, mais dans un paisible bocage à une trentaine de kilomètres au nord de Nantes. Vous avez deviné ? Bienvenue sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, rebaptisée par les opposants au projet d’aéroport, « Zone à défendre ».
Autre ZAD, même ambiance de camp retranché et même tensions envers les journalistes. Nous sommes à Sivens, dans le Tarn, où, selon l’association Reporters sans frontières, un photographe indépendant a dû quitter le site parce qu’il craignait pour sa sécurité. Des Zadistes faisaient circuler des photos de lui, accompagnées de rumeurs le présentant comme un policier infiltré.
Cette méfiance teintée de haine envers la presse n’est malheureusement pas réservée aux seuls Zadistes. Toujours à Sivens, des pro-barrages s’organisent à la manière de milices russes avec, parmi eux, un mystérieux « homme à la tronçonneuse » qui n’hésite pas à menacer des journalistes étiquetés contre le projet.
Ces incidents sont loin d’être des cas isolés. Insultes, menaces, destruction de matériel… les agressions font partie du quotidien des journalistes chargés de couvrir ce type de sujets. La presse professionnelle n’est pas épargnée. Comme l’attestent plusieurs messages anonymes laissés sur le répondeur de la rédaction du « Moniteur » au bureau de Nantes, nous sommes soupçonnés d’être (forcément) manipulés et de « lécher les bottes de Vinci et sa bande » (sic !).
Ce sont ces soupçons, évidemment absurdes mais de plus en plus fréquents, qui alimentent les comportements violents à l’égard des médias. Il devient urgent de réagir. Et si nous commencions par rebaptiser ces ZAD « Zones à démocratiser ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X