Expositions

Yona Friedman, l’antidogmatique

Mots clés : Architecture - Conservation du patrimoine

Une galvanisante exposition de la Cité de l’architecture et du patrimoine synthétise l’œuvre théorique de Yona -Friedman, 93 ans, et sa vision de l’architecture et de l’urbanisme.

« Cette exposition montre des méthodes, pas des objets d’art », insiste Yona Friedman. Telle l’imposante structure Space Chains qui accueille les visiteurs, assemblage d’anneaux formant des cubes qui se combinent et se superposent pour offrir des abris éco-nomiques. Un projet réactualisé par Yona Friedman pour répondre à la problématique des camps de réfugiés.

Né en 1923, l’architecte d’origine hongroise s’installe à Paris en 1957. En 1958, il publie L’Architecture mobile, ouvrage dans lequel il décrit une mégastructure aménagée par ses usagers. Membre du Groupe international d’architecture prospective (Giap) fondé par le critique d’art Michel Ragon en 1965, il développe une utopie attachée à la dimension sociale, proche de Paul -Maymont ou Jean-Louis...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 252 du 30/06/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X