Actualité

Yanmar reprend les minipelles Terex

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier

Puisqu’une transaction globale à 3,4 milliards de dollars a capoté, Terex reprend sa vente par appartement. Ce sont ses minipelles qui sont aujourd’hui cédées au japonais Yanmar pour 60 millions d’euros. Cette transaction concerne une usine basée en Allemagne, à Crailsheim. Yanmar aura donc deux usines en Europe : son site historique de Saint-Dizier, en France, et sa nouvelle usine allemande. Les deux, séparées de 500 km, produiront-elles les mêmes produits ? C’est peu probable. Soit Yanmar concentrera sa production européenne sur un seul site, soit il développera à Crailsheim des produits complémentaires aux minipelles : chargeuses articulées et pelles sur pneumatiques, des matériels sur lesquels les Allemands possèdent un réel savoir-faire. Parallèlement, Yanmar Construction Equipment Europe a annoncé le départ de son président Jean-Marc Reynaud. « Les deux événements sont fortuits et sans lien l’un avec l’autre », affirme-t-on à Saint-Dizier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X