Territoires Alsace

Wienerberger remet à neuf son four stratégique d’Achenheim

Wienerberger vient d’injecter 5 millions d’euros dans la rénovation du four de son usine de briques d’Achenheim (Bas-Rhin). L’investissement, le plus important du groupe autrichien en France depuis la fin 2014, pérennise le site alsacien pour au moins trente ans, soit la durée de vie d’un tel équipement. « Au sein de notre dispositif industriel en France, Achenheim propose la gamme de références la plus importante. Pionnier de la fabrication de nos briques de résistance thermique supérieure à 1, il conçoit une somme de petits produits spécifiques, de sorte qu’il occupe une place stratégique », explique Francis Lagier, P-DG de Wienerberger France.

S’il rend possible une augmentation de capacité, le reconditionnement du four vise, pour l’heure, à maintenir le niveau de production du site de 48 salariés autour de 150 000 tonnes annuelles. « Il améliore la qualité des produits, notamment grâce à un séchage plus doux », précise le dirigeant. Il augmente aussi le rendement par l’effet conjugué d’une montée en température plus rapide et d’une moindre consommation d’énergie (- 30 % d’électricité nécessaire pour le seul four).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X