Enjeux

WeProov dématérialise l’état des lieux

Cette appli mobile sécurise l’opération grâce à un dispositif de preuve visuelle infalsifiable.

Gabriel Tissandier, Alexandre Meyer et Jean-Luc Manceron affichent un large sourire. Les cofondateurs de la jeune société WeProov ont quitté il y a quelques mois leur cave d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) pour rejoindre un spacieux et confortable appartement du VIIIe arrondissement de Paris. Parallèlement, leur start-up fondée en 2015 a lancé début septembre une application dédiée aux propriétaires, agents immobiliers et locataires. La solution, disponible sur smartphone ou tablette, promet de « faciliter et de sécuriser les états des lieux », à l’aide de photos et de commentaires déposés.

Lancé dans un premier temps auprès des professionnels de l’automobile (notamment les loueurs, pour fournir une preuve visuelle de l’état du véhicule), WeProov a l’ambition de faire passer sa part d’activité dans l’immobilier de 20 à 50 % d’ici deux à trois ans. Pour y parvenir, la jeune pousse met en avant son dispositif « photo- scan » qui permet de créer une preuve visuelle. L’utilisateur peut, par exemple, entourer une zone ou mettre l’accent sur un détail important du cliché (fissure, bosselage… ). « Toutes les données sont horodatées,...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5952 du 08/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X