Autres Paysalia

Vive le maître jardinier !

Mots clés : Sport

Avec, début octobre, 60 exposants de plus qu’en 2013, la 4e édition de Paysalia devrait dépasser l’objectif de 450 formulé en début d’année. Mieux : « Trente marques ont annoncé qu’elles profiteraient de l’événement pour présenter leur nouveau produit », se réjouit Noémi Petit, la directrice du salon concédé à GL Events par l’Union nationale des entreprises de paysage (Unep). Toujours plus dense dans ses contenus enrichis cette année par la naissance de Wellgreen by Paysalia, consacré au sport, l’événement phare de la filière reste calé sur son socle : la mise en valeur des talents et de l’expertise des maîtres jardiniers.

Signe de la reconnaissance grandissante dont jouit Paysalia dans la sphère des professions qui gravitent autour du jardinage, un nombre croissant d’institutions choisissent ce salon comme tremplin pour leur communication. L’organisation interprofessionnelle de l’industrie cimentière Cimbéton utilisera pour la première fois le canal de Paysalia pour proclamer les lauréats de son palmarès annuel en aménagement du territoire. D’autres rendez-vous, déjà rodés, prennent une nouvelle impulsion : ainsi, les visites de sites exemplaires de la métropole de Lyon, durant les journées des collectivités, se dérouleront pendant deux jours au lieu d’un seul. Quarante pépiniéristes conjugueront leurs talents pour faire mentir l’image d’individualisme qui colle à cette profession. Du jamais vu ! Comme son concurrent Profield Events, GL Events prévoit d’occuper la place laissée vacante dans le domaine des aménagements sportifs par la disparition de Green...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 384 du 20/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X