Atex

Vitrage agrafé et empilé pour la fac de médécine

Mots clés : Verre

La façade transparente de la faculté de médecine de Montpellier est faite de panneaux de verre empilés et maintenus par des raidisseurs en verre toute hauteur.

Les 1 168 m² de façades en verre de la nouvelle faculté de médecine de l’université de Montpellier ont donné du fil à retordre au façadier Bellapart. L’architecte François Fontes les voulait en effet d’aspect uniforme et totalement transparent sur toute la hauteur. Pour répondre à cette exigence, l’entreprise spécialiste des structures en verre a déposé un système en vitrages agrafés et empilés, maintenu par des raidisseurs en vertical.

Ces raidisseurs, choisis en verre pour maximiser la transparence, constituent l’une des grandes spécificités du projet : ils remplacent les raidisseurs métalliques traditionnels. De plus, ils sont toute hauteur pour l’uniformité de l’ouvrage. D’où des pièces hors normes : 12,76 m de haut pour 70 cm de large. Un système presque unique en France, qu’aucun avis technique ne couvre. Parmi les deux seuls fabricants en capacité de produire des poteaux de verre de cette hauteur, un chinois et un allemand, c’est ce dernier, Sedak, qui a été retenu. Il offrait un double-avantage : d’une part, la proximité pour acheminer ces pièces imposantes ; d’autre part, un savoir-faire établi dans les structures en verre porteur similaires. Sedak est en effet une filiale de Seele, pionnière du vitrage structurel...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 356 du 08/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X