Territoires

Villeurbanne Un premier projet urbain partenarial dans le secteur Gervais-Bussière

Pour l’aménagement du site Gervais-Bussière, la Ville de Villeurbanne a opté pour un projet urbain partenarial (PUP), une première pour la commune. Ce projet de 1,4 hectare, situé sur une ancienne zone d’activités artisanales, prévoit la construction de 120 logements répartis sur une série de petits immeubles allant du R + 2 au R + 4, portée en copromotion par Vinci Immobilier et Kaufman & Broad. Une part de ces logements sera dédiée à du locatif social (25 %) et une autre (minimum 10 %) à du logement abordable.

Travaux de voirie et d’aménagement.

Les promoteurs ont choisi de confier la réalisation du plan d’ensemble à l’agence de Bruno Dumetier. Pour ouvrir l’îlot sur le quartier, le projet englobe la création d’une nouvelle voie est-ouest, d’un cheminement mode doux avec des « perspectives paysagères, des plantations en pleine terre, des zones d’infiltration de l’eau de pluie et des jardins partagés, aménagés par la Ville ». Ce sont ainsi près de 5 000 m2 d’espaces publics qui seront agencés par la Ville dans le cadre de ce PUP. Le coût prévisionnel de réalisation des espaces publics, estimé à 2,3 millions d’euros, sera pris en charge à hauteur de 1,4 million d’euros par les promoteurs. Les travaux de voiries démarreront fin 2016, ceux des logements en 2017 pour des premières livraisons attendues fin 2018.

Résidence pour jeunes.

Au sud du tènement, un relais jeunes sera démoli pour laisser place à une nouvelle résidence à destination de jeunes en alternance ou en démarrage d’activité. Ce projet porté et réalisé par Alliade Habitat est inscrit au « Programme d’investissement d’avenir » et bénéficiera d’une subvention de l’Etat. La résidence se déploiera sur deux bâtiments en R + 4 et R + 5 avec une terrasse en attique, et offrira 104 logements T1 meublés et équipés. Un niveau de sous-sol commun permettra le stationnement de 20 voitures et 78 deux-roues. Une partie de ces logements a été réservée par l’Union des industries chimiques (UIC) pour ses alternants. Conçue par Atelier de Ville en Ville, cette résidence, d’un investissement global de 8 millions d’euros, est attendue en 2017.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X