Edito

Villes vertes : pas de quoi rougir !

Et la gagnante est… Angers ! Ainsi en a décidé l’enquête menée par l’Unep (voir p. 14 et 15). La capitale de l’Anjou devance Nantes sa voisine et Limoges, qui n’est pas très loin non plus. Trois villes dont les « performances », notamment le ratio de mètres carrés d’espaces verts par habitant, leur permettent de tenir honorablement leur place dans le gotha européen. Rappelons que Berlin, souvent citée en exemple, culmine à 21 m 2 , alors que notre lauréate affiche...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 367 du 10/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X