Architecture Technique

Villejuif (Val-de-Marne) Vieillir dans des maisons de ville

S’il est un endroit où l’on peut avoir envie de passer ses vieux jours, c’est bien dans une maison. Située en limite de l’hôpital Paul-Brousse, entourée de pavillons, cette opération de 160 chambres, conçue par les architectes Elizabeth Naud et Luc Poux, reprend cette typologie au moyen d’une succession de volumes monoblocs carrossés de métal, dont les toits à double pente dissimulent les importants équipements techniques propres à un établissement de santé. Implantées de part et d’autre d’un mail de distribution, ces maisons de ville sont toutes bordées d’un petit espace vert et abritent trois étages de chambres. Elles sont reliées par des volumes vitrés en creux qui accueillent les espaces collectifs. Par leurs différences de dimension, d’orientation sur le site, de teinte du bardage métallique, chacune est unique, comme l’est chaque résident. Car, pour les architectes, réaliser un Ehpad est d’abord un « projet humain ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : France Habitation. Gestionnaire : Arpad. Maîtrise d’œuvre : Naud & Poux, architectes (F. Grilo, chef de projet). BET : Scyna 4 (structure), Tohier (économiste), ETB Antonelli (fluides). Direction de chantier : Cicad. Entreprise générale : Hervé. Surface : 9 200 m² Shon. Montant des travaux : 19,9 M€ HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X