Régions Paris

Vill’Up a ouvert ses portes

Créé dans la quatrième travée de la Cité des sciences et de l’industrie (Paris XIXe), Vill’Up a ouvert ses portes le 30 novembre. Le nouveau centre commercial du parc de la Villette repose sur le concept de retailtainment , combinant commerces (retail) et divertissement (entertainment) . « Nous avons voulu renouveler ce concept pour lequel architecture et design peuvent sublimer le lieu. Nous devons faire la différence en étant imaginatifs », souligne Maurice Bansay, président-fondateur du groupe Apsys, promoteur, gestionnaire et co-investisseur du projet avec Société générale Insurance (50/50). Vil’Up réunit 24 000 m2 de commerces et de restaurants, mais aussi un grand tube de chute libre Ifly, un cinéma Pathé de 16 salles (2 900 fauteuils), sans oublier l’attraction « Yoo Moov Stations » qui propose des voyages virtuels dans l’hyperespace. Soit 30 000 m2 au total, accompagnés de 1 600 places de parking.

Le parc en transparence. L’agence Scau et Alain Farel ont conçu une architecture transparente avec, au sud, l’ouverture sur le parc de la Villette et la Géode. « Nous avons reconfiguré ici un espace équivalent au Centre Pompidou en prenant le parti d’un mail commercial (95 m) nord-sud s’ouvrant, au sud, sur un vaste atrium devant la serre de Peter Rice », explique l’architecte Alain Farel. « De l’atrium, en contrebas, on a une vision globale de l’ouvrage et de l’offre. Le tube Ifly, en verre, au milieu de l’atrium, conçu par l’agence Build Up, n’altère pas la perspective de la serre de Peter Rice et du parc », ajoute l’architecte Patricia Vidor (Scau).

Le chantier, démarré début 2013 et interrompu en août 2015 par un incendie, a exigé des prouesses techniques, notamment la pose du tube Ifly de chute libre (de 33 m de hauteur, dont 14 m « volables », et de 5,5 m de diamètre) devant la serre de Peter Rice. Pour « glisser » le tube de verre, une fosse de 7 m a été creusée sous le bâtiment et quatre moteurs d’avion de 10 t chacun ont été installés pour que la soufflerie ne produise ni bruit ni vibration (16 millions d’euros).

Maîtrise d’ouvrage : Apsys. Maîtrise d’œuvre : Alain Farel Architecte et Scau Architectes. Architecte d’intérieur : Fostine Ferro. Soufflerie sportive Ifly : Build Up. Maîtrise d’œuvre d’exécution : Build Up et BEG Ingénierie. BET : Terrell Rooke Associés (structure), Barbanel (fluides). Acousticien : Alternative. Conseil en sécurité : Accès. Entreprise générale : Eiffage Construction.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X