Territoires

Vienne Quand un bailleur social joue les aménageurs

Comment, lorsqu’on est un bailleur social, réduire au maximum les charges locatives ? Habitat de la Vienne, premier bailleur social de la région Poitou-Charentes, a trouvé la solution. Pour son opération conduite sur la zone d’aménagement concerté (ZAC) des Boulites dans la commune des Roches-Prémarie, le bailleur du département a endossé le costume d’aménageur. « C’est une première pour nous », confie Pascal Aveline, directeur général de l’office. Ce chantier mené à quelques kilomètres de Poitiers a permis de mettre sur le marché une vingtaine de lots constructibles ainsi que 8 pavillons seniors locatifs. « Si on passe par un aménageur, les prix sont trop élevés », estime le directeur. Ici, en assurant les études et la VRD, Habitat de la Vienne a pu maîtriser la charge foncière. Résultat, les locatifs sortent avec un loyer de 285 euros en type 2 et 355 euros en type 3, et le prix des terrains est contenu entre 68 et 76 euros/m2, libre de constructeur.

Les travaux confiés à des entreprises locales.

Les logements locatifs sont destinés à des personnes âgées valides : de plain-pied, ils bénéficient d’équipements spécifiques, et sont situés à proximité de commerces et de structures médicalisées… Ils ont été conçus dans une démarche environnementale avec des performances de niveau BBC Effinergie. Ils sont équipés de chauffage au gaz et de panneaux photovoltaïques.

Pour cette opération de moins de 900 000 euros, le maître d’ouvrage a fait appel au cabinet d’architecte Hors-Série de Poitiers. Les travaux ont été confiés à des entreprises du département, à l’image des Constructions Lassalle de Migné-Auxances pour le gros œuvre ou Abaux (La Trimouille) pour le lot charpente, bardage couverture et zinguerie. Habitat de la Vienne gère 11 400 logements et réalise autour de 23 millions d’euros d’investissements par an. Il est le premier investisseur de programmes de rénovation urbaine, de logements familiaux et constructeur d’Ehpad de Poitou-Charentes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X