Territoires

Vienne Priorité au numérique départemental

Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne, va doper le Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN), élément clé pour l’attractivité d’un territoire, largement rural : « Nous réussirons à attirer des entreprises, et à créer des emplois en milieu rural, seulement si nous sommes en capacité de déployer fibre et haut débit sur l’ensemble du département ». Pour cette « priorité des priorités », le président a annoncé une rallonge budgétaire de 9,7 millions d’euros qui s’ajoute au programme initial du SDTAN, qui s’élevait à 47,5 millions dont 11 millions financés par le département. Ce qui portera à 20,7 millions sur 57,2 millions d’euros la participation du département.

Elever et améliorer le débit. Première étape : la réalisation d’opérations de montée en débit pour déployer de la fibre optique jusqu’au sous-répartiteur téléphonique et améliorer le débit ADSL des usagers, jusqu’à 50 Mbits. Seize communes seront concernées dès le premier trimestre 2017. Parallèlement, dix autres villes verront le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’habitant. « Le programme de montée en débit se poursuivra le reste de l’année pour 29 autres collectivités. En 2018 et 2019, 66 nouvelles communes seront concernées », précise Bruno Belin. Outre les particuliers, l’une des préoccupations du département est de raccorder rapidement 94 sites identifiés comme prioritaires : zones d’activités, établissements d’enseignement et de santé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X