Edito

Victime colatérale

L’ épée de Damoclès est rentrée dans son fourreau. Le plafonddes neuf années aux contrats d’affiliation signés entre une coopérativeet ses adhérents ainsi que la restriction des tacites reconductions ontfinalement été gommés du projet de loi « Macron ». Le seuil était censé« favoriser la mobilité interenseigne ». Intention louable. Mais dégâtscollatéraux...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 408 du 09/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X