Actualité Social

Vers une fusion des institutions représentatives du personnel

Le gouvernement a annoncé, le 25 février, les contours du futur projet de loi sur le dialogue social. Il envisage d’étendre la délégation unique du personnel (DUP) au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), qui conserverait par ailleurs ses prérogatives. Le recours à la DUP serait désormais ouvert aux employeurs comptant jusqu’à 299 salariés. Les structures de 300 salariés et plus pourraient instaurer ce regroupement par accord d’entreprise dérogatoire. Un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres d’ici début avril, avant d’être examiné par le Parlement pour une adoption définitive du texte cet été.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X