Architecture Technique Restructuration

Vent de fraîcheur sur l’Institut du monde arabe

A Paris, l’IMA s’adapte à son époque en rénovant ses espaces intérieurs et sa façade sud.

Tous les moucharabiehs de l’Institut du monde arabe (IMA) vont bénéficier d’une nouvelle jeunesse. Alliant culture arabe et modernisme technologique, ces 240 éléments de la façade sud, répartis en 10 rangées et 24 colonnes, sont emblématiques du bâtiment planté depuis 1987 en bord de Seine, quai Saint-Bernard à Paris 5e. Progressivement tombés en panne après cinq ans d’utilisation, leurs mécanismes d’ouverture viennent d’être inspectés pendant plus d’un an par Spectat, spécialiste de l’ingénierie et de la mécanique. Un cahier des charges complet a été établi pour les rendre à nouveau opérationnels, durablement cette fois. Démontés par lots de 15, ils seront rénovés et remis en service à l’identique par un spécialiste de la maintenance industrielle et mécanique choisi sur appel d’offres selon une procédure en cours qui débouchera fin septembre. Mais la rénovation de cette façade originale et innovante n’est pas le seul objectif de l’ambitieux chantier qui vient de s’ouvrir.

Conçu à l’époque par un collectif d’architectes composé de Jean Nouvel, Gilbert Lézénès, Pierre Soria et Architecture-Studio (Martin Robain, Jean-François Galmiche, Rodo Tisnado et Jean-François Bonne), l’IMA est le premier grand projet lancé par le président François Mitterrand, financé à moitié par la France, à moitié par les pays arabes, décideurs et gestionnaires du bâti. « Le concours était limité dans le temps à trois semaines. L’idée maîtresse proposée par le collectif a été d’imaginer un bâtiment contemporain montrant des signes d’arabité, mais sans pastiche », se souvient Rodo Tisnado. Près de trente ans après, l’IMA a gardé cet esprit. « Son atout est une intégration urbaine réussie et une écriture architecturale qui reste intemporelle. « La meilleure preuve en est que tout le monde s’étonne que l’on ait à le réhabiliter, et que personne ne soit capable de donner l’âge réel du bâtiment », relève Daniel Vaniche, l’architecte choisi pour conduire sa rénovation (agence DVVD et Daniel Vaniche et Associés).

Répondre aux nouveaux usages.

Aujourd’hui, il faut pourtant réadapter la plupart des espaces intérieurs. Les usages et les besoins ont évolué : ceux des bureaux et de la bibliothèque bien sûr (première phase en cours), mais aussi et surtout les accès et les flux des visiteurs (initialement prévus pour 300 personnes par jour) aux expositions en fonction des besoins de l’IMA (deuxième phase). La volumétrie étant conservée, l’idée est d’adapter l’existant pour accueillir diverses configurations. La rénovation concerne au final près de 70 % du bâti intérieur, sans modification importante de cloison.

Tous les accès s’effectueront désormais par le parvis intérieur. Un nouveau bâtiment, tout en longueur et à rez-de-chaussée, sera édifié en vis-à-vis de l’IMA, refermant le parvis côté sud et destiné à étoffer l’offre de lieux de restauration. Les salles d’expositions intérieures seront complétées par des locaux pris sur les sous-sols. Conservant l’esprit du projet initial, la salle hypostyle deviendra plus centrale. Elle distribuera les nouveaux espaces, servira de lieu d’exposition ou d’animation. Enfin, son ampleur sera accrue par un accès direct depuis les sous-sols de parkings.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Institut du monde arabe (IMA). Collectif d’architectes (1987) : Jean Nouvel, Gilbert Lézénès, Pierre Soria et Architecture-Studio (Martin Robain, Jean-François Galmiche, Rodo Tisnado et Jean-François Bonne). Architecte, maître d’œuvre, ingénierie de rénovation (2016-2017) : DVVD et Daniel Vaniche et Associés (DVA). Entreprise générale phase 1 (bibliothèque) : Léon Grosse. Bureau d’études fluides : Alto Ingénierie. BET mécanique moucharabiehs : Spectat. Budget total (pour les deux phases) : 15 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X