Régions

Vendée Cavac lance un isolant chanvre et lin

La dernière innovation du groupe coopératif agricole vendéen Cavac (448 millions d’euros de chiffre d’affaires) s’inscrit parfaitement dans la démarche du Grenelle de l’environnement. Il s’agit de réaliser un isolant naturel pour le bâtiment à partir de productions agricoles locales, la paille de chanvre et le lin oléagineux. « Non seulement les performances de ce matériau sont 15 % supérieures aux produits classiques mais il est réalisé à base de matières premières végétales et renouvelables », précise Cyril Meyer, responsable industriel de Cavac Biomatériaux, filiale dédiée à cette activité.

Nouvelle usine

Le « Câlin » (nom commercial de l’isolant) offre une isolation phonique renforcée et une haute efficacité thermique. Il se dégrade peu dans le temps du fait de la résistance du chanvre. Pour le fabriquer, le groupe Cavac s’est doté début janvier d’un outil industriel à Sainte-Gemme-la-Plaine (7 millions d’euros d’investissement). L’usine, qui emploie sept salariés, produira à terme 300 000 m3 d’isolants. « C’est le premier site européen à effectuer au même endroit le défibrage des fibres et le nappage, avec de plus des sites de productions agricoles à proximité », ajoute Cyril Meyer. Ce printemps, mille hectares de chanvre et autant de lin seront semés.

Cavac Biomatériaux s’engage à valoriser les coproduits issus de la fabrication du « Câlin » dans des enduits pour le bâtiment, l’alimentation du bétail ou encore les litières animales…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X