Régions

Var Cari tisse sa toile dans le département

Mots clés : Collectivités locales - Contrat de partenariat - Entreprise du BTP - Technique de construction

Créée comme centre de profit autonome il y a seulement 18 mois, la direction régionale mise en place par le groupe Cari dans le Var tourne déjà à plein régime. A preuve, l’impressionnant chantier du multiplex de Saint-Raphaël que l’entreprise générale réalise actuellement dans le cadre d’un PPP très exigeant en termes de délais. (« Le Moniteur » du 8 mai, p. 36). Si l’émergence de Cari Var – entité qui dépendait jusqu’en janvier 2008 de la direction Méditerranée basée à Marseille – est récente, ses principaux cadres et dirigeants sont loin d’être des nouveaux venus dans le département.

Lignée de bâtisseurs

A commencer par le directeur régional François Novelli, issu d’une lignée de bâtisseurs ayant porté les couleurs de l’entreprise fréjussienne historique Sobatra, dont Cari a repris le flambeau il y a quelques années. « Cette filiation nous a permis d’être rapidement reconnus sur le plan local, mais elle nous impose d’être immédiatement très performants sur nos chantiers », souligne François Novelli.

S’appuyant sur un effectif de 125 salariés (dont 35 Etam et cadres), la structure varoise de Cari (25 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2008) s’est spécialisée dans les travaux du bâtiment, en particulier dans la réhabilitation qui représente plus de 60 % de son activité. « Nous travaillons pour de nombreux maîtres d’ouvrage publics et sociaux (conseil général, conseil régional, Semexval, villes de Saint-Raphaël, Fréjus, Le Luc, Lorgues…) mais également pour des clients privés, notamment des propriétaires de domaines viticoles ou de villas de luxe », indique François Novelli.

Travaux maritimes

Pour les prochains mois, Cari Var table sur d’importants marchés, en particulier avec la direction des travaux maritimes de Toulon, le Génie militaire ou les bailleurs sociaux Var Habitat et Logis familial varois. La société mise aussi sur les nouveaux types de contrats (BEA, PPP, marchés en conception réalisation…) sur lesquels elle peut valoriser son expertise d’entreprise générale. « Nous visons pour 2009-2010 un volume d’affaires de 30 millions d’euros. Nous avons d’ailleurs récemment engagé une douzaine de nouveaux collaborateurs pour atteindre cet objectif », ajoute le directeur régional.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X