Territoires

Val-d’Oise Le déploiement du très haut débit achevé d’ici à 2020

Mots clés : Télécommunications

Le très haut débit (THD) équipera tous les foyers et entreprises du Val-d’Oise d’ici à 2020. L’engagement pris en 2011 par Arnaud Bazin, président du conseil départemental, s’appuie sur la complémentarité des initiatives privées (69 communes concernées en zones denses) et publiques (123 en secteur peu à moyennement dense). Dans le premier cas, Orange et SFR déploient la fibre optique dans le sud-est du département : 12 communes sont déjà raccordées, les 57 autres le seront d’ici quatre ans. Dans les territoires à la charge du département, une première délégation de service public (Debitex) fibre 7 communes d’ici à 2019 ; une seconde DSP (Vortex) va être lancée pour le déploiement du THD dans 116 communes du nord-ouest du Val-d’Oise de 2017 à 2020. Les zones blanches seront traitées d’abord et Arnaud Bazin affirme que l’échéancier de 2020 sera « mieux que tenu ». En zone d’initiative publique, un syndicat mixte ouvert pilote le déploiement qui coûtera 100 millions d’euros, dont 6 millions financés par les communautés de communes et 6 millions par le département.

Construction d’un data center.

Parmi ses autres projets numériques, le conseil départemental veut réaliser : un data center à Champagne-sur-Oise d’ici à 2018 afin d’héberger les systèmes d’information des collectivités territoriales et autres acteurs publics franciliens, en tenant compte des aspects environnementaux ; un plateau technique et une plate-forme permettant de former aux métiers du déploiement, destinés aux bénéficiaires du RSA et jeunes chômeurs de longue durée. Des clauses spécifiques seront imposées au lauréat de la DSP Vortex.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X