Logistique

Utilitaires Panorama des véhicules de 3,5 à 7 tonnes

Mots clés : Carburant - Distribution - Transports - Travail

Par leur capacité de chargement ou leur volume, les véhicules de plus de cette catégorie répondent à la plupart des besoins de transport du négoce et de ses clients. Entre l’utilitaire léger et le camion gamme moyenne ou lourde dont il hérite sa réglementation, quelques conseils pour bien le choisir.

Parfois le prolongement de gammes utilitaires d’un PTAC de 3,5 t, le segment jusqu’à 7 t se compose de châssis-cabines et fourgons dotés des mêmes innovations technologiques. Grâce à une configuration qui leur confère résistance et sécurité adaptées, l’avantage réside dans leur capacité à transporter davantage de marchandises, et limite du coup le risque de surcharge courant dans les métiers du négoce et plus généralement du BTP. Leur conduite nécessite un permis C et l’équipement d’un chronotachygraphe, avec cartes si numérique, pour enregistrer vitesse, temps de conduite et d’activités. Réglementation pour les véhicules de plus de 3,5 t oblige. S’agissant des normes antipollution, ce segment appartient en revanche à la catégorie N2, soit des véhicules jusqu’à 12 t où la norme Euro IV est en vigueur et la norme Euro V à compter du 1er janvier 2011.

Valables pour tous les véhicules, deux règles sont à respecter pour acquérir ce type d’utilitaire : définir son aménagement en amont et le faire réaliser par un aménageur ou un carrossier agréé par le constructeur s’il ne l’assure pas en direct.

Comment choisir ?

Le cahier des charges à bâtir répond à plusieurs questions : outils...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 318 du 15/09/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X