Architecture Climatisation

Une vague de nouveaux fluides

Mots clés : Air - Climatisation

La réglementation impose la réduction des gaz à effet de serre les plus nocifs.

Des alternatives aux réfrigérants de type HFC émergent.

En matière de climatisation des bâtiments tertiaires, il va être nécessaire de réduire drastiquement les quantités de fluides frigorigènes de types hydrofluorocarbones (HFC) : R-410a et R-134a essentiellement. Le sujet est acté au plan européen depuis la parution du règlement n° 517/2014 du 16 avril 2014, dit F-Gas II. Ce texte s’inscrit dans la lignée de sa première version, le F-Gas de 2006, qui demandait aux pays membres de réduire et de confiner ces gaz à effet de serre. La version 2014 cible les HFC et limite les quantités (en équivalent CO2) à mettre sur le marché d’ici à 2030. Il organise une décroissance par paliers dite « phase down ». En Europe, cette étape a commencé en janvier 2015 avec une réduction de 7 % pour la période 2016-2017. De 2018 à 2020, la marche sera nettement plus haute : il faudra réduire l’usage des HFC de 30 % ! Puis, en 2025, les équipements de climatisation ne pourront plus utiliser que des fluides d’un indice de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5934 du 11/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X