Régions Haut-Rhin

Une usine prête à l’emploi signée Cical Synergies

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE - Rénovation d'ouvrage - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples - Situation économique - Transport ferroviaire

750 M€ Coût potentiel de l’achèvement de la branche est de la LGV Rhin-Rhône, soit une économie de 100 M€.

100 millions Investissement en francs suisses du zoo de Bâle pour son extension « Ozeanium », d’ici à 2024, soit 93 M€.

– 16,4 % Baisse sur neuf ans des effectifs de la construction dans le Grand Est (- 1,6 % de la fin 2015 à la fin 2016).Source : Ceser.

En additionnant leurs compétences en 2013 dans une société commune, Cical Synergies, le constructeur KS Groupe et l’ingénieriste Cical souhaitaient créer une offre combinée « bâtiment + process » pour répondre à une demande croissante de la part des industriels. Près de quatre ans plus tard, et après plusieurs succès, le chantier de l’extension de l’usine Alpro-Sojinal à Issenheim (Haut-Rhin) leur procure une première référence de grande envergure. Pour ce fabricant de boissons à base de soja, Cical Synergies honore un contrat d’EPCC ( engineering, procure-ment, construction and commissioning ), communément appelé « clés-en-main complet ». D’un montant proche de 45 millions d’euros, ce projet constitue l’un des plus importants EPCC en cours en France dans l’industrie agroalimentaire.

La mission consiste en la conception-réalisation à la fois du bâti en tant que contractant général, des équipements de pro-cess (leur implantation et leur raccordement) et de l’ensemble des lots techniques et de production d’énergie. L’opération inclut la partie administrative, soit le permis de construire et les procédures liées à la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

Des kilomètres de câbles et tuyaux à poser. En soi, la construction simultanée de surfaces supplémentaires de production (6 200 m2 ) et de stockage (4 500 m2 ) ne représente pas le défi technique le plus élevé. La galvanisation intégrale des 1 600 tonnes de charpente métallique, la hauteur de 22 mètres du bâtiment logistique, le renforcement de son sol par des inclusions rigides pour la circulation de transstockeurs automatisés et le report complet des charges de son ossature vers les pignons pour gagner de la surface exploitable ont néanmoins nécessité toute l’expertise de Cical Synergies.

Mais c’est bien la mise en œuvre des outils de production et des énergies associées qui font franchir un palier au prestataire alsacien. « Le process et son environnement déterminent toute l’enveloppe bâtie. Avant même de poser la première pierre, l’ensemble des flux a été étudié pour répondre aux enjeux de “ marche en avant ”, de séparation entre matières premières et produits finis, d’ambiance et température contrôlées, d’optimisation des circuits d’énergie et de récupération de chaleur grâce à un système de smart grid d’eau chaude », précise Matthieu Fritz, codirigeant de Cical Synergies avec Jean-Luc Ries.

De plus, la conception a été optimisée grâce à une maquette en 3D. Celle-ci a notamment permis au client et aux corps de métier de visualiser au préalable les kilomètres de câbles électriques et de tuyauteries inox qui cheminent dans des racks dimensionnés avec une grande précision.

L’extension de l’usine Alpro-Sojinal sera livrée en novembre prochain. Cical Synergies souhaite s’appuyer sur cette vitrine pour poursuivre son développement dans l’industrie agroalimentaire, la chimie ou encore la pharmacie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X