Architecture PASCAL CHAMPVERT (*) , PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION DES DIRECTEURS AU SERVICE DES PERSONNES ÂGÉES (AD-PA)

« Une surveillance permanente deviendrait vite insupportable. Il faut conserver un droit au risque »

Mots clés : Grand âge

« Aujourd’hui, l’enjeu principal d’une résidence pour personnes âgées est de donner à ses habitants les droits liés au domicile : meubler l’espace privatif à sa convenance, fermer sa porte à clé, disposer d’une boîte aux lettres, etc. Plus question d’enfermer les résidents dans un parc, derrière des grilles. Un groupe humain fonctionne mieux ouvert que fermé, aussi un établissement d’hébergement doit-il rester une structure ouverte. Il gagnera à s’associer à divers équipements, comme un pôle de la petite enfance ou un restaurant attrayant pour le voisinage. On peut imaginer des interactions avec tout ce qui existe dans une commune : galerie marchande, local de gymnastique et de...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 258 du 17/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X