Régions Toulouse

Une soufflerie unique pour dessiner les avions du futur

Mots clés : Transport aérien

A l’automne 2017, au terme d’un an de travaux, l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae-Supaero) disposera d’une soufflerie aéroacoustique unique en son genre. Elle servira notamment à trouver des solutions pour dessiner des avions plus silencieux grâce à une veine d’essais reproduisant une vitesse du vent de 80 m/s. La prestigieuse école d’ingénieurs a confié la réalisation de l’équipement au groupement de conception-réalisation composé d’Artelia (mandataire), de Jacobs, Bouygues et Séquences Architecture. Construit sur le campus scientifique de Rangueil à Toulouse, l’ensemble (1 700 m ) comprend trois entités : la veine de la soufflerie, la chambre d’essais pour les maquettes, le bâtiment support. La veine de la soufflerie, anneau d’acier (14 x 35 m au sol, 4 m de hauteur) recouvert d’Alucobond, est l’élément le plus remarquable du projet financé par le plan Campus et au titre du contrat de plan Etat-région. Coût total de l’équipement : 9 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X