Régions Toulouse

Une soufflerie unique pour dessiner les avions du futur

Mots clés : Transport aérien

A l’automne 2017, au terme d’un an de travaux, l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae-Supaero) disposera d’une soufflerie aéroacoustique unique en son genre. Elle servira notamment à trouver des solutions pour dessiner des avions plus silencieux grâce à une veine d’essais reproduisant une vitesse du vent de 80 m/s. La prestigieuse école d’ingénieurs a confié la réalisation de l’équipement au groupement de conception-réalisation composé d’Artelia (mandataire), de Jacobs, Bouygues et Séquences Architecture. Construit sur le campus scientifique de Rangueil à Toulouse, l’ensemble (1 700 m ) comprend trois entités : la veine de la soufflerie, la chambre d’essais pour les maquettes, le bâtiment support. La veine de la soufflerie, anneau d’acier (14 x 35 m au sol, 4 m de hauteur) recouvert d’Alucobond, est l’élément le plus remarquable du projet financé par le plan Campus et au titre du contrat de plan Etat-région. Coût total de l’équipement : 9 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X