Innovation

UNE SECONDE JEUNESSE POUR LE CINÉMA GAUMONT CONVENTION

Mots clés : Acier - Enfance et famille - Manifestations culturelles - Rénovation d'ouvrage

En plein cœur de la capitale, la reconstruction sensible de ce multiplexe a nécessité la mise en œuvre d’une structure porteuse complexe qui a été réalisée en acier pour perdre le moins de place possible, au sein d’un site hyper contraint.

Implanté place du métro Convention, dans le quartier Saint-Lambert (Paris XVe ), le nouveau Gaumont Convention a réouvert ses portes en mars 2016, après dix-huit mois de travaux, dont trois de démolition. Créé en 1919, ce cinéma de quartier à salle unique, fort prisé de ses habitants, connaîtra plusieurs phases d’agrandissement, jusqu’à sa fermeture, en mars 2014. Ne répondant plus aux attentes des spectateurs et aux normes en vigueur, il était devenu impératif de le rénover et de lui accorder plus de salles et de services, tout en accroissant son confort.

Le bâtiment a fait ainsi l’objet d’un projet complexe de démolition-reconstruction orchestré par l’agence d’architecture Intens-Cité (AIA Associés + J. -P. Buffi). Neuf salles gradinées (six auparavant) offrent désormais 1 253 places, soit 18 % de jauge supplémentaire. Pourvues de sièges club et de fauteuils duo numérotés, elles sont équipées de la dernière technologie de son numérique Dol-by, plus immersif.

Désormais accessible aux personnes à mobilité réduite, le multiplexe propose des boucles magnétiques aux spectateurs malentendants et des casques à audiodescription pour les malvoyants. Quant au nouveau hall d’entrée (400 m²), il propose un point d’information, plusieurs bornes d’achat et de retrait de billets, complétées par d’autres à l’extérieur, une confiserie en libre-service...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 355 du 09/11/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X