Régions La Défense

Une robe d’écailles habillera les tours Pascal

Mots clés : Bâtiment d’habitation collectif - Bâtiment d’habitation individuel

9,3 mois

Le délai d’ouverture de chantier pour les logements collectifs en Ile-de-France, à la fin mars 2017.

293 700 €

Le prix moyen des maisons anciennes en Ile-de-France en février 2017, en hausse de 1,9 % sur un an.

854 000 congressistes à Paris en 2016 (+ 12,2 %). La ville redevient la capitale mondiale des congrès internationaux.

Les travaux de curetage et de désamiantage des tours Pascal à La Défense ont débuté le 2 mai, au lendemain du départ des équipes du ministère de l’Ecologie pour la paroi nord de la Grande Arche. Datant de 1983, les deux immeubles de 29 et 21 étages, conçus par Henri La Fonta pour abriter le siège d’IBM Europe, vont faire l’objet d’une restructuration en profondeur.

Rebaptisé Landscape, cet ensemble immobilier de 65 000 m a été acquis en mai 2015 en joint-venture par Goldman Sachs et Alta Fund, fonds d’investissement géré par Altarea Cogedim, également promoteur de cette opération. « Les tours Pascal étaient très en avance sur leur temps, indique Jean-Frédéric Heinry, directeur général d’Altarea Cogedim Entreprise. A l’époque, IBM réfléchissait déjà à la flexibilité des espaces de travail. Résultat : tous les bureaux sont en premier jour. C’est aussi l’un des premiers bâtiments à avoir pris en compte la notion de maîtrise énergétique. »

Loggias extérieures et terrasses ouvertes. Confié à Dominique Perrault (1), qui a remporté le concours d’architecture (2), le projet consistera tout d’abord à combler le vide entre les deux immeubles, aujourd’hui reliés par une simple passerelle. Les surfaces ainsi créées accueilleront des salles de réunion double hauteur (5 m) qui, pour moitié, se prolongeront par une loggia extérieure. La jonction des deux bâtiments permettra d’offrir des plateaux de 2 300 m , « ce qui est rare à La Défense », estime Jean-Frédéric Heinry. Surélevées d’un niveau, les tours proposeront un dernier étage double hauteur, agrémenté de terrasses ouvertes. Au final, Landscape se développera sur 72 000 m .

Autrefois dédié à la salle informatique d’IBM, le socle, entièrement reconfiguré, abritera de nombreux services (restauration, cafétéria, centre de conférences… ). Les visiteurs accéderont à Landscape par un vaste hall de 60 m de long et 10 m de haut (jusqu’alors, les tours Pascal en étaient dépourvues), signalé à l’extérieur par un « auvent sculpture » de 5 m de large.

Un « fil d’argent » pour capter la lumière. Mais la transformation la plus spectaculaire résidera dans le nouvel aspect des façades. « Dominique Perrault a voulu réveiller les tours en les habillant d’une robe d’écailles de verre », explique Jean-Frédéric Heinry. Afin d’y intégrer une couche d’isolation, les façades se-ront déposées, puis reconstruites en respectant le dessin originel d’Henri La Fonta. « Devant chacune des 2 500 fenêtres, à 20 cm de distance, nous fixerons un panneau de verre de 1,80 m sur 2,10 m. Dans les joints qui rythment la façade, nous insérerons un “fil d’argent” – de l’aluminium poli – qui captera la lumière », décrit le promoteur. Outre l’effet esthétique de scintillement, ces écailles de verre amélioreront le confort thermique par une sorte de double peau ventilée, et surtout permettront à chacun d’ouvrir sa fenêtre.

La phase préparatoire du chantier devrait durer une dizaine de mois. Altarea Cogedim, qui doit désigner les entreprises à la fin de l’été, engagera les travaux dans la foulée. La livraison est prévue en 2020.

( 2 ) Etaient aussi en lice : RDAI , Snøhetta , PLP Architecture et Studios.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Avec notamment Builders & Partners , maîtrise d’œuvre de conception et management des études, et les BET Aedis (structure) et Arcora (façades).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X