Régions Limoges

Une résidence bigénérationnelle en 2017

Cinq lettres – « A » pour aînés, « I » pour infirmiers, « M » pour médecins, « E » pour étudiants et « R » pour résidence – formant le mot « AIMER ». C’est le nom donné à la future maison bigénérationnelle dont le chantier a démarré fin décembre dans le centre historique de Limoges. Un projet né d’une réflexion conduite par la mutuelle Acmil, le CHU de Limoges, les collectivités locales et l’industriel Legrand. Dans une demeure ancienne, mise à disposition par la Ville de Limoges, le maître d’ouvrage...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5903 du 06/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X