Actualité

Une rénovation salutaire

Mots clés : Lutte contre l'exclusion - Rénovation d'ouvrage

Emblématique de l’œuvre corbuséen, la Cité de Refuge a été conçue au début du xxe siècle pour offrir une structure d’accueil et de réinsertion aux plus démunis. Une réhabilitation était nécessaire à la poursuite de son projet social, dans le respect de sa dimension patrimoniale. C’est chose faite.

Paris 13e. Dans une rue paisible, à quelques mètres seulement du vaste laboratoire constructif qu’est la ZAC Rive Gauche, se dresse un imposant paquebot de béton repérable à sa façade tricolore. La Cité de Refuge, livrée par Le Corbusier et Pierre Jeanneret en 1933, était protégée à l’origine par un mur-rideau en verre, fortement endommagé en 1944. Elle a fait l’objet d’une seconde intervention de l’architecte entre 1948 et 1952, qui lui a notamment substitué des châssis vitrés sur allèges pleines, munis de brise-soleil en béton (inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1975, de même que la couverture, le hall et...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 349 du 11/03/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X