Régions Montpellier

Une Pyramide d’argent pour l’Arbre blanc

Le Grand prix régional des Pyramides d’argent, décerné par la Fédération des promoteurs immobiliers Occitanie Méditerranée, récompense cette année l’Arbre blanc. Il s’agit d’une tour de 17 étages qu’un foisonnement de balcons et ombrières enveloppera à la manière d’une ramure. Le projet est porté par quatre promoteurs (Promeo, Evolis, Crédit agricole immobilier et Opalia), associés à l’architecte japonais Sou Fujimoto et à deux agences parisiennes : Laisné Roussel et Oxo Architects.

45 % de façades vitrées. Le bâtiment, dont les premiers étages se dressent au bord du Lez, dans le quartier Richter, comportera 113 appartements, dotés chacun d’un, deux ou trois balcons de 18 à 42 m2 . Au total, 193 balcons, suspendus « comme les étagères d’une bibliothèque » selon l’ingénieur André Verdier, couvriront 3 525 m2 , soit un tiers de la surface de plancher (10 000 m2 ). Les façades comporteront 45 % de surfaces vitrées, une proportion plus de deux fois supérieure au minimum requis par la RT 2012 (17 %).

Pour exceptionnel qu’il soit, le projet n’a pourtant fait l’objet d’aucune Atex (appréciation technique d’expérimentation).

« C’est un bâtiment hypercomplexe construit avec des méthodes courantes », souligne Cyrill Meynadier, le président d’Opalia. Le gros œuvre sera achevé cet été. Les appartements, vendus au prix moyen de 5 500 euros par mètre carré, seront livrés en septembre 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X