Architecture Grand prix de l'ingénierie

Une prouesse technique qui atteint des sommets

Mots clés : Conception - Établissements pénitentiaires et judiciaires

Setec et RPBW sont distingués pour le tribunal de Paris, un concentré high-tech haut de 160 m.

Et les lauréats de la onzième édition du Grand prix national de l’ingénierie sont : Setec et Renzo Piano Building Workshop (RPBW) pour le tribunal de Paris, dans le XVIIe arrondissement. Ce prix, décerné par Syntec-Ingénierie, le ministère de l’Economie, celui de la Transition écologique, en association avec « Le Moniteur », récompense chaque année un projet remarquable dans le domaine de la construction ou de l’industrie. Véritable prouesse architecturale et technique, le tribunal, qui atteint 160 m de haut, est construit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) d’une durée de vingt-sept ans.

Trois tours avec leur noyau propre. « Son originalité réside dans ses trois parties horizontales qui correspondent en réalité à trois tours avec leur noyau propre, reliées entre elles par des clés de cisaillement », résume Jean-Bernard Datry, directeur de Setec tpi. Les charges de chaque bloc de 10 étages chacun sont reprises par un plancher transfert afin de créer des espaces végétalisés dépourvus de poteau. « Nous avons utilisé les techniques du génie civil ici, puisque les planchers transferts en béton sont précontraints par post-tension. Cela crée des porte-à-faux de 7,5 m de long et concentre la charge sur les noyaux », détaille Audrey Zonco, ingénieure structure chez...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5946 du 27/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X