Architecture Equipement sportif

Une piscine étanche sa soif énergétique

Mots clés : Architecture - Établissements sportifs couverts - Politique énergétique - Sport

A Aix-en-Provence, ce chantier de rénovation concilie économies d’énergie et respect de l’architecture d’origine.

Transition énergétique Depuis juillet 2016, Spie Batignolles Sud-Est, mandataire d’un groupement associant Engie Axima, Engie Ineo et l’agence Coste Architectures rénove la piscine Yves-Blanc à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) avec pour premier objectif de l’adapter aux nouveaux usages. A l’issue d’un chantier qui devrait durer pas loin de trois ans, elle sera dotée d’un bassin de olympique de 50 m, d’un autre de 25 m réservé à l’apprentissage, de vestiaires et d’un hall d’accueil plus grands. Sa surface utile bâtie passera ainsi de 5 300 m2 à 6 800 m2 . La piscine, construite en 1968, sera aussi plus économe en énergie. Dans le contrat de réalisation, exploitation et maintenance (Crem), signé avec le groupement, la métropole Aix-Marseille-Provence a inscrit des objectifs de réduction des consommations : de 5 200 MWh à 2 890 MWh pour le gaz et l’électricité (- 44 %) ; de 65 000 m3 /an à environ 35 000 m3 /an pour l’eau (- 46 %).

La difficulté a consisté à concilier ces objectifs et le maintien du principe de toit ouvrant, marque de fabrique de la piscine.

Composée d’une structure métallique sur...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5943 du 06/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X