Chantier

Une piscine comblée et rénovée au béton léger

Mots clés : Béton - Établissements sportifs couverts - Produits et matériaux

Un additif liquide pour bétons et mortiers permet, grâce à son effet « agent moussant » de fabriquer des bétons à faible densité (masse volumique de 500 à 1 800 kg/m3). Il ne génère aucune pollution additionnelle, simplifie les contraintes de stockage et facilite les conditions de mise en œuvre.

La piscine municipale des Mées, construite il y a plus de quarante ans, comprenait une fosse à plongée que la ville a décidé de supprimer afin d’obtenir un bassin à fond plat. Pour ce faire, l’entreprise en charge des travaux devait donc combler la fosse de 1,60 m et ce, sans alourdir la structure existante. « La solution qui consistait à remplir purement et simplement l’ouvrage de béton ou de granulats était, en effet, impossible, explique Bernard Mostacchi, le responsable de la centrale Perasso Alpes (Groupe Colas Midi Méditerranée). Le risque était de voir la piscine s’ouvrir en deux sous l’effet des contraintes de surcharge. » La densité du matériau de remplissage devait donc s’approcher autant que faire se peut de celle de l’eau, à savoir 1, la solution de base préconisant ainsi l’utilisation d’un béton léger à base de billes de polystyrène.

Stockage et fabrication simplifiés

« Comme nous avions déjà employé le Sika...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 351 du 17/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X