Territoires Ille-et-Vilaine

Une pétition pour sauver la BPO

Inauguré en 1990 à Montgermont, le bâtiment « high-tech » de la Banque populaire de l’Ouest est menacé de démolition depuis le déménagement dans le nouveau siège réalisé par Jean-François Golhen, près de Saint-Grégoire. En vente depuis 2008, le bâtiment conçu par Odile Decq et Benoît Cornette (ODBC) souffre de problèmes thermiques et un permis de démolir a été déposé début juillet. Mettant en avant sa valeur iconique, Odile Decq appelle à la mobilisation pour obtenir sa protection au titre du patrimoine architectural.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X