Territoires Ille-et-Vilaine

Une pétition pour sauver la BPO

Inauguré en 1990 à Montgermont, le bâtiment « high-tech » de la Banque populaire de l’Ouest est menacé de démolition depuis le déménagement dans le nouveau siège réalisé par Jean-François Golhen, près de Saint-Grégoire. En vente depuis 2008, le bâtiment conçu par Odile Decq et Benoît Cornette (ODBC) souffre de problèmes thermiques et un permis de démolir a été déposé début juillet. Mettant en avant sa valeur iconique, Odile Decq appelle à la mobilisation pour obtenir sa protection au titre du patrimoine architectural.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X