Technique et chantier

Une petite niveleuse qui, pourtant, pousse fort

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier - Terrassement - Travaux publics

Terrassement. Les testeurs de Technique-TP livrent aux lecteurs du Moniteur leurs impressions après une journée aux commandes d’une niveleuse Case 836C AWD

Case a mis à notre disposition, dans son centre de d’essai de Monthyon, en Seine-et-Marne, une niveleuse 836C AWD qui fait partie des toutes nouvelles machines présentées lors d’Intermat 2015. Cette machine est toujours produite outre-Rhin, à partir d’un concept original issu du bureau d’études d’O & K et qui, aujourd’hui encore, garde sa pertinence. L’articulation placée à l’avant de la cabine permet à l’opérateur d’avoir un excellent ressenti sur la position de l’engin, mais cela limite légèrement l’amplitude du débattement. Le modèle testé était équipée d’une lame frontale, d’un scarificateur arrière et de pneus Michelin XMCL — pas forcément bien adaptés à cette machine, d’ailleurs… Le moteur Fiat Power Train entraîne une transmission 6 x 6 avec une boîte de type power shift à convertisseur de couple. La version essayée disposait, à l’avant, d’un entraînement à transmission intégrale et, à l’arrière, d’un tandem classique. La conception de cet engin le dédie plus particulièrement aux travaux de voirie urbaine et de lotissement. Ses dimensions adaptées et les choix techniques retenus optimisent son exploitation sur ce type de chantier. Le scarificateur arrière, facilement repliable, participe à l’empattement minimal de la machine. L’amplitude et la vitesse des mouvements de lame facilitent la maniabilité dans les espaces restreints et l’évitement des différents obstacles. Le convertisseur de couple donne beaucoup de souplesse à la conduite, mais la possibilité de le verrouiller par un système de type lock up serait bienvenue pour les travaux de pousse sur une longue distance et les transferts routiers. Dommage qu’il soit absent ! La transmission intégrale nous a bluffés par sa puissance de poussée et son adhérence. Le bon profil de la lame frontale à parallélogramme permet d’exploiter au mieux la poussée de la machine, mais sa hauteur de relevage nous semble un peu juste en travaux de talutage. En conclusion, la niveleuse Case 836C AWD, de par sa taille et sa conception, reste une bonne machine de finition et un outil efficace pour les travaux de VRD.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

+ : Ce nouveau modèle marque la dernière version d’une machine dont la conception originale reste pertinente. Les dimensions compactes, la couronne étanche et le coulissement de lame étudié pour éviter aux matériaux de s’y loger sont une référence. La puissance de poussée en version 6 x 6 est impressionnante et la souplesse des commandes est agréable. Le moteur Fiat Power Train assure un niveau sonore faible.

– : Le pupitre de type « piano » est rudimentaire et ne correspond plus au standard actuel pour un poste de conduite de niveleuse. Il n’est pas possible de le faire évoluer puisqu’il n’y a pas d’option permettant de configurer le poste de commande en « standard US » ni d’option « joystick », un mode de pilotage qui pourtant s’est imposé ces dernières années. C’est le principal point noir d’une cabine pourtant spacieuse mais dont il faudrait aussi revoir la face avant plate.

ENCADRE

Test de la niveleuse Case 836C AWD

Entretien/service : +
Confort cabine : +
Pupitre de commande : – –
Souplesse générale au travail : +
Performances de poussée : + +
Vitesse des mouvements : +
Stabilité au travail : +
Concept général de la machine : +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X