Régions Illkirch-Graffenstaden

Une passerelle désenclave la future école des arts

Mots clés : Ouvrage d'art

Avec sa passerelle dont l’une des branches ouest s’achève en rampe d’accès au premier étage, l’école des arts d’Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), baptisée Vill’A, marie génie civil et architecture. Depuis la pose du tablier, le 12 mars, par l’entreprise ACCMA, ce spectacle anticipe la fusion des arts voulue par la Ville et son architecte, Chochon & Pierre : fin 2014 après un chantier de 11 millions d’euros HT dont deux pour la passerelle, les plasticiens croiseront les danseurs et les musiciens, dans les multiples niveaux intermédiaires de l’ex-chaufferie industrielle. Ces artistes y accéderont à partir du centre-ville, désormais relié à la presqu’île dont le jardin invite à pratiquer l’art du déjeuner sur l’herbe.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X