Régions MARSEILLE

Une offre de logements 30 % sous le prix du marché

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Marché de l'immobilier

Le promoteur Art Promotion réalise le programme de 188 logements Collinéo, sur les Hauts de Sainte-Marthe à Marseille, et dont une partie a été livrée en 2013, le reste (44 logements) devant être disponible en mai. La particularité de Collinéo est d’avoir été pensé en amont pour les primo-accédants avec des coûts inférieurs de 30 % au prix du marché.

Traquer le superflu

Art Promotion développe depuis quelques années ce type de produit dans le Grand Sud sous la marque Modime. Pour Gérard Hubner, son président, « il s’agit d’une part de ne pas oublier notre mission de base qui est de loger des ménages. Les jeunes primo-accédants n’ont plus les moyens d’acheter les logements neufs produits aujourd’hui. Il y a une réelle demande et pour moi, chef d’entreprise, c’est un marché potentiel important qu’il faut développer ». Comment faire baisser les coûts de près d’un tiers ? En prenant une réalisation classique et en changeant la qualité des prestations, Gérard Hubner s’est aperçu que l’économie réalisée ne concernait que 5 à 6 % du prix. « Nous avons réfléchi, depuis la conception, à ce que pourrait être un produit spécifique. Les jeunes primo-accédants ont-ils besoin d’un ascenseur dans un R + 3 ? Ont-ils toujours besoin d’un garage ? Faut-il absolument 2,50 m sous plafond ? A ces questions, nous avons répondu : ‘‘ Pas forcément ’’. C’est ainsi que nous avons dégagé des marges de coût. » Mais pas de concession sur la qualité !
Collinéo, comme toutes les réalisations de Modime, est certifié NF, et le soin de l’esthétique en façade ou pour les abords montre la préoccupation du promoteur qui veut des produits « aussi séduisants que ceux d’une promotion immobilière classique ».

Pas de ghettoïsation

Art Promotion développe en ce moment un autre programme de près de 200 logements sous la marque Modime, à Castelnau-le-Lez, près de Montpellier, et veut donner une suite à Collinéo avec 140 logements couplés à 1 500 m 2 de commerces. « Ce type de produit est beaucoup plus fort en milieu urbain, précise Gérard Hubner, là où les acheteurs ont le choix de logements neufs différents. Il n’y a pas ghettoïsation ou stigmatisation. »
Cherchant à bénéficier de la Tva à 5,5 % des zones Anru, Modime construit de 100 à 150 logements par an, soit environ 40 % de la production d’Art Promotion.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X