Autres

Une nouvelle venue qui séduit par sa vitalité

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier - Travaux publics

Travaux urbains. Les testeurs de Technique-TP livrent leurs impressions aux lecteurs du Moniteur après une journée passée aux commandes d’une minipelle Coltrax CX 57.

Connaissez-vous Coltrax ? C’est une nouvelle marque française de minipelles, âgée de 6 ans seulement. L’entreprise, basée en Savoie, dessine et conçoit ses matériels. Le bureau d’études et le service marketing sont français, mais la fabrication est sous-traitée en Italie. C’est donc un fabricant sans usine qui arrive sur le marché ultraconcurrencé des minipelles. Le golf d’Epherra, à Souraïde, au cœur des Pyrénées, a mis à notre disposition une CX 57, un modèle de 5,6 t, livré récemment, avec 63 heures au compteur, et équipé d’un moteur Kubota 4 cylindres V2607 DI à injection directe de 33,8 kW, de chenilles en caoutchouc, d’un balancier normal, d’une attache rapide mécanique Martin, de godets standards et d’une très astucieuse lame 6 voies. De conception à zéro déport, cette minipelle dispose d’une cabine basculante, dégageant ainsi une excellente accessibilité sur l’ensemble des organes hydrauliques. Le moteur, placé à droite, offre un très bon accès à l’entretien courant sous des capots en acier bien conçus. Une remise au ralenti automatique du moteur peut être activée ou désactivée par l’opérateur. La machine est très agréable à piloter. L’hydraulique nous a semblé souple ; la machine, puissante, a du « punch » ; seule la vitesse du balancier nous a paru un peu lente. Le débattement général de l’équipement est correct. Les lignes hydrauliques auxiliaires sont bien positionnées. La cabine offre une visibilité généreuse ; son aménagement est simple ; l’espace pour les jambes est largement suffisant. Les manettes disposent de molettes proportionnelles pour les fonctions auxiliaires et le déport de flèche. Nos testeurs ont unanimement apprécié cette option, la commande se faisant par un joystick multifonction, d’utilisation aisée. Au travail, cette pelle est facile à prendre en main et ne montre pas de lacunes majeures. Même en la poussant dans ses limites (travail sur forte pente, terrassement de matériaux compacts…), la CX 57 s’est honorablement comportée. Son design moderne apporte à cette minipelle une originalité certaine, et ses performances la hissent parmi les outsiders intéressants dans ce marché très concurrencé.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

+ : Disons-le : cette machine nous a séduits par son punch ! La lame PAT 6 voies s’avère un accessoire pratique et efficace. Une option que toutes les marques ne proposent pas et qui mérite cependant qu’on s’y intéresse. Le confort de la cabine et la visibilité générale sont de bon niveau, l’accès aux points de service et d’entretien particulièrement facile. Enfin, même si ce critère est subjectif, nous trouvons que son look moderne lui apporte un petit « plus ».

– : Le bruit perçu en cabine semble élevé. Bien que cette caractéristique soit normalisée, cela nuit au confort de conduite. La vitesse du balancier est lente, ce qui réduit la nervosité générale de la machine. Les conduites hydrauliques rigides du vérin de godet sont mal positionnées car trop exposées aux chocs. Enfin, le pare-brise frontal se verrouille avec un système d’attache qui nous a paru bien léger…

ENCADRE

Test de la minipelle Coltrax CX 57

Entretien/service : ++

Confort de la cabine : +

Confort auditif : –

Performance de translation : +

Souplesse générale au travail : +

Vitesse de balancier : –

Puissance au travail : ++

Stabilité au travail : +

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X