Autres Royaume-Uni

Une nouvelle tête pour la Tate

En l’an 2000, Jacques Herzog et Pierre de Meuron ont reconverti une centrale électrique londonienne en musée d’art moderne et contemporain, la Tate Modern. En 2016, le 17 juin, les deux architectes suisses ont livré son extension, la New Tate Modern. Aux 34 000 m² du bâtiment principal s’ajoutent désormais les 23 600 m² de l’annexe. Un même matériau unit les deux édifices : la brique. L’extension de 11 niveaux change de profil selon l’angle de vue, tantôt orthogonal, tantôt pyramidal. Au sommet, à plus de 60 m au-dessus de la Tamise, une galerie extérieure permet aux visiteurs d’admirer le panorama à 360 degrés sur la capitale britannique. Pour les amateurs de paysage urbain, c’est un must.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X