Régions Marseille

Une nouvelle école pour la rentrée 2020

Pour l’agence Tautem Architecture, mandataire du groupement choisi pour réaliser le groupe scolaire Ruffi de Marseille, le principal challenge fut de rentrer les huit classes de maternelle et les 14 classes élémentaires sur une parcelle étroite. D’ailleurs, le projet, conduit sous la maîtrise d’ouvrage de l’établissement public d’aménagement (EPA) Euroméditerranée, se caractérise par sa grande compacité, condition nécessaire pour satisfaire la contrainte de densité urbaine. Il fallait aussi concevoir des cœurs d’îlots verdoyants, conformément à l’esprit du « Parc habité » conçu par l’urbaniste Yves Lion sur cette partie de la ZAC Cité de la Méditerranée.

L’équipe de maîtrise d’œuvre a relevé ce défi en concevant deux cours, totalisant à elles deux une superficie équivalente à celle de la parcelle (2 300 m2 ). « Nous avons conçu deux écoles superposées, avec une maternelle sur deux niveaux et une élémentaire qui se déploie du premier étage, dont elle occupe une partie, jusqu’au R + 3. Sa cour s’intercale au R + 2 et sera le centre de gravité », précise Dominique Delord, architecte chez Tautem.

Bâtiment à énergie positive. L’autre caractéristique du bâtiment (3 500 m2 SP), conforme au référentiel du Bâtiment durable méditerranéen, est sa minéralité. Comme pour la médiathèque de Frontignan (Hérault), qui lui a valu une nomination au prix de l’Equerre d’argent en 2015, l’équipe de maîtrise d’œuvre a fait le choix d’une enveloppe épaisse en béton de 1,2 m avec des tableaux de fenêtres atteignant 1 m de profondeur.

L’association des doubles murs enserrant un panneau isolant, de planchers à la fois chauffants et rafraîchissants raccordés à la centrale de géothermie marine Thassalia et de 571 m2 de panneaux photovoltaïques posés sur le toit doit permettre d’atteindre les objectifs d’un bâtiment à énergie positive. Les études, menées en BIM, viennent de démarrer. La consultation des entreprises devrait intervenir entre mai et juillet 2018.

Maîtrise d’ouvrage : Euroméditerranée. Architectes : Tautem Architecture (mandataire), Agence BMC2 (cotraitant). BET : Even Conseil, Best Portefaix, Alitis Ingénierie, Seri Gard Provence, Ekos, Jourdan, Dicobat. Durée des travaux : vingt-quatre mois. Livraison prévisionnelle : septembre 2020. Coût : 10 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X