Régions Caisse des dépôts

« Une mobilisation inédite pour l’investissement local »

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Télécommunications

172 M€ ont été investis pour installer 180 000 prises Internet à très haut débit dans les Landes.

7 000 logements, en Occitanie, vont être rénovés dans le cadre du programme Habiter mieux.

91 % des habitants de la Nouvelle-Aquitaine sont satisfaits de leur maison neuve.

A la tête de la nouvelle direction régionale Nouvelle- Aquitaine de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) depuis le 1 er septembre 2015, Anne Fontagnères présente un bilan de l’action de son organisation, fruit de la fusion des CDC du Limousin, du Poitou- Charentes et d’Aquitaine.

Quel est votre nouveau périmètre d’action ?

En 2016, nous avons mis en place une nouvelle organisation territoriale dans la Nouvelle-Aquitaine. Nous avons dû résoudre une équation assez complexe, renforcer notre proximité territoriale dans un périmètre élargi. Nous avons fusionné les trois directions régionales en une seule, composée de 80 collaborateurs répartis sur les trois sites de Bordeaux, Limoges et Poitiers. Tout ceci s’est fait à effectif égal et sans mobilité forcée. Chaque pôle fonctionne comme guichet unique de tous nos métiers.

Quelles sont vos priorités ?

D’abord, redevenir la Caisse des dépôts des territoires en nous calquant sur la réorganisation des nouvelles régions. Notre action est fondée sur les deux axes fixés par notre directeur général, Pierre-René Lemas : renforcer notre proximité territoriale et nous mobiliser de façon quasi inédite au service de l’investissement local, pour jouer plus que jamais notre rôle contracyclique alors que diminuent les dotations de l’Etat et la commande publique.

Quelle est votre activité en tant qu’investisseur ?

Les projets que nous soutenons répondent à nos orientations stratégiques : transitions écologique, numérique, démographique et territoriale. En pratique, nous participons à des projets portés par des investisseurs privés et publics, dans lesquels nous ne sommes jamais majoritaires, mais dont nous sécurisons le montage. Cette année, nous avons ainsi participé à la recapitalisation du groupe Energies Vienne, une entreprise locale de distribution, à hauteur de 19 millions d’euros. En 2016, nos investissements atteignent 26 millions d’euros.

Et en tant que prêteur, quel regard portez-vous sur les années passées ?

Depuis 2008, la Caisse des dépôts est à nouveau sollicitée dans le financement des collectivités locales et, traditionnellement, du logement social. En 2015, la Caisse a financé 9 206 logements sociaux, en a réhabilité 14 197 autres et a prêté 208 millions d’euros au secteur public local. En Nouvelle-Aquitaine, notre volume de prêts atteindra 1,2 milliard d’euros en 2016. Avec notamment la mise en place du prêt à taux zéro longue durée, à destination des collectivités pour tout projet de rénovation énergétique. L’idée est d’accélérer les projets de réhabilitations thermiques. Cela représente une enveloppe de 50 millions d’euros pour la région, allant de la réhabilitation de la mairie de Monceaux-sur-Dordogne, en Corrèze, à celle de l’ancien immeuble du conseil départemental de la Gironde.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X