[TO] Règles techniques Fenêtre

Une menuiserie pariétodynamique pilotée par wi-fi

Mots clés : Menuiseries - Second oeuvre

Menuiserie active, la technologie Climawin utilise la fenêtre comme paroi pariétodynamique. En période froide, le système de clapets installé dans le dormant en partie haute du châssis guide vers l’intérieur du bâtiment l’air préalablement préchauffé lors de son ascension entre les deux vitrages. Ce flux d’air peut également réduire le phénomène de paroi froide. En été, un store à lames orientables, proposé en option, descend et le clapet s’oriente de façon à ce que le flux d’air circulant dans la menuiserie soit renvoyé vers l’extérieur. Dans ce cas, le flux d’air freine la montée en température des vitrages et limite la pénétration des calories dans le bâtiment. Egalement couplé à un détecteur de CO2, le clapet peut s’ouvrir dans les deux sens et assurer le renouvellement d’air d’une pièce trop confinée.

Piloté par des sondes qui envoient des informations sur les conditions intérieure et extérieure du bâtiment, le clapet est alimenté par des modules photovoltaïques de petites dimensions installés sur la menuiserie. L’utilisateur peut également déterminer ses propres réglages indépendamment des sondes. La technologie a été mise au point par six partenaires européens : les sociétés Solearth Ecological Architecture (Irlande), Rauh SR Fensterbau (Allemagne) et Horn Vinduer (Danemark) avec les départements de R & D de l’Institut Fraunhofer, de l’université d’Aalborg (Danemark), ainsi que le département d’électronique de l’université de Minho (Portugal).
Pensée pour le marché de la réhabilitation, la technologie est conçue pour s’adapter aux dimensions des fenêtres, « le seul impératif est d’avoir une épaisseur minimum de 90 mm », précise Brian O’Brien, porte-parole du projet pour Solearth Ecological Architecture. Il précise également qu’il n’est pas nécessaire d’équiper toutes les fenêtres d’une pièce de ce dispositif.
Produites au Danemark et en Allemagne, les fenêtres de ventilation seront disponibles sur le marché européen en version bois et en structure composite bois/aluminium fin 2014. Le consortium proposera des partenariats de licence pour les fabricants de fenêtres intéressés pour intégrer la technologie dans leur catalogue de produits.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X