Architecture Technique Géotechnique

Une « galerie de glace » souterraine

Mots clés : Géotechnique - Musées - galerie

Pour construire la galerie piétonne qui reliera la gare Porte-de-Clichy au futur Palais de justice de Paris (TGI), un dispositif de congélation du sol a été mis en place afin de bloquer les venues d’eau souterraine. « L’exiguïté du site en surface et la présence d’une couche de terrain meuble – les sables de Beauchamp – ne nous permettaient pas de réaliser une barrière étanche classique par injection de colonnes en jet-grouting », explique Vincent Bonnefous, directeur de projet pour Eiffage Travaux publics. C’est pourquoi 34 forages horizontaux ont été réalisés, autour du futur passage, sur une longueur de 20 m. La congélation du sol est alors assurée par l’injection préalable, dans des sondes placées dans les forages, d’azote liquide (à – 196 °C) puis de saumure (eau salée) pour maintenir la température à – 35 °C. Cette « boîte étanche » ainsi constituée, le creusement de la galerie proprement dit peut se réaliser en méthode traditionnelle, à l’aide d’outils d’excavation mécaniques et manuels.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X