Régions Hérault

Une école modulaire à haute performance thermique

Le groupe scolaire Nelson-Mandela, dont le « premier bois » a été officiellement posé le 7 octobre à Juvignac, près de Montpellier, est né dans l’urgence. La cause : un brutal afflux de population dû à la création d’un nouveau quartier. « Nous avons accueilli 3 500 habitants en trois ans, soit 40 % de la population communale, sans qu’aucune école n’ait été prévue », déplore le maire, Jean-Luc Savy, élu en 2014. Dans ce contexte, la municipalité a choisi une procédure de conception-réalisation et opté pour une construction modulaire. Avec une ambition forte en matière d’écoconception.

Plus de 150 modules en bois. Le groupement lauréat, piloté par Gecco, une coopérative de 23 artisans, a proposé un assemblage de 157 modules en bois, disposés de plain-pied autour d’une grande cour carrée. L’architecte, Stéphane Goasmat, s’est attaché pour sa part à « gommer » l’effet modulaire du bâtiment : « Il fallait donner une volumétrie à ces cubes posés les uns à côté des autres et trouver une écriture méditerranéenne. » La réponse : des modules répartis en grappes séparées par des vides ; un bâti à l’épaisseur variable, creusé par de grands préaux ; des hauteurs inégales. Les classes, dotées d’une façade vitrée sur toute la largeur, sont éclairées par des lanterneaux en toiture qui créent une animation volumétrique.

La future école, labellisée « bâtiment durable méditerranéen » (BDM) et Effinergie +, se distingue aussi par ses performances environnementales. Les modules 3D sont fabriqués avec du bois des Cévennes et isolés avec des produits biosourcés : ouate de cellulose issue de journaux recyclés, textiles broyés, fibre de bois, chènevotte (lin). « Une simulation thermique dynamique a montré que nous obtenions un très bon confort d’été sans inertie ni rafraîchissement », souligne Sylvain Fourel, gérant de la société Selvea. L’ouverture est annoncée pour la rentrée 2017.

Maître d’ouvrage :Ville de Juvignac. Mandataire du groupement : Gecco. Conception : Atelier Goasmat Architectes, SAI, Altéabois, EAI. Construction : Selvea, Ferrini, SBC, Mobbe.

Surface de plancher : 3,800 m . Coût total : 6,3 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X