Dossier Génie climatique

Une distribution des fluides contrainte par l’existant

Mots clés : Chauffage - froid - Climatisation - Equipements techniques et finitions

La plupart du temps, les installations de chauffage, ventilation et climatisation sont entièrement remplacées lors d’une surélévation. L’existant n’est toutefois pas sans poser de difficultés pour le passage des nouveaux réseaux.

Pour les surélévations, les architectes jouent la carte de la légèreté structurelle avec des toitures sobres, portant le minimum d’équipements, et parfois une végétalisation rase. Les objectifs d’efficacité énergétique de l’extension étant similaires à ceux d’un bâtiment neuf, les équipements et les réseaux de chauffage, ventilation et climatisation (CVC) sont en général entièrement revus, y compris pour la partie existante, souvent restructurée et rénovée.

Chaque projet est spécifique. En habitat collectif, l’ajout d’un étage permet de densifier à moindre coût en site occupé. La production d’eau chaude sanitaire et de chauffage peut être individuelle, de type chaudière gaz à ventouse. À l’autre extrémité du spectre, se trouvent les restructurations lourdes d’immeubles de grande hauteur (IGH). À l’instar de la tour First (ex-tour Axa), à la Défense (Hauts-de-Seine), qui a gagné dix étages et changé de silhouette en 2011. Elle a été entièrement dévêtue, puis enveloppée...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 346 du 26/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X