Concevoir & installer

Une aspiration centralisée en rénovation

Mots clés : Fiscalité - Maison individuelle - Produits et matériaux - Rénovation d'ouvrage

Descriptif : installation d’une aspiration centralisée • Durée du chantier : une journée et demi • Coût : 2 500 € (HT) avec TVA à 5,5 % • Main-d’œuvre : deux personnes • Spécificité : pose en rénovation

Les propriétaires d’une maison de 100 m² sur deux niveaux avec un sous-sol aménagé de 50 m² ont fait le choix du confort ménager. Ils ont opté pour l’installation moderne d’une aspiration centralisée pour nettoyer de fond en comble cette meulière du début XXe siècle à Chatou (78). Grâce à ce système, fini la corvée d’aspirateur à traîneau qu’il faut tirer, pousser, monter d’un étage à l’autre. Les utilisateurs n’ont qu’à raccorder le flexible de huit mètres et la brosse adéquate, à l’une des prises réparties dans la maison pour que 100 % des poussières soient évacuées, en silence, vers la centrale placée au sous-sol. Première des étapes pour installer cette aspiration centralisée en rénovation : « demander aux clients quels sont leurs souhaits par rapport aux implantations », avertit Laurent Simonnet, à la tête de son entreprise d’électricité baptisée « La Maison Technique » à Montmerle-sur-Saône (Ain). « Avant d’installer le pack d’aspiration centralisée, nous avons déterminé l’emplacement des prises voulues car elles conditionnent les bouches, les longueurs des flexibles, les supports des attaches, l’axe des descentes pour le réseau des conduits, etc. » Dans cette maison, quatre prises ont été installées. La prise de service – prévue en extérieur et dédiée au nettoyage des voitures – a été positionnée au plus près de la centrale. « Comme il m’arrive souvent de le faire pour ajouter au confort des clients, je l’ai installée à 120 cm du sol. Ainsi, ces derniers n’ont pas à se baisser lorsqu’ils doivent brancher le flexible de l’aspiration centralisée. » À l’intérieur, il n’a pas été nécessaire de prévoir des prises dans chaque pièce, puisqu’il suffit d’en installer une pour 35 à 45 m2 pour un bon confort d’utilisation de l’aspiration centralisée. En revanche, une plinthe ramasse-miettes a été privilégiée dans la cuisine. L’intérêt de ce système : il évite l’utilisation du...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 175 du 01/10/2010
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X