Régions Caen

Un vent de liberté au quartier de la Guérinière

Joël Bruneau, maire de Caen, a posé le 29 septembre dans le quartier de la Guérinière la première pierre de la résidence Le Liberté. Un geste doublement symbolique. D’une part, parce que les travaux sont déjà bien avancés, la livraison de l’opération étant annoncée pour l’été 2017. D’autre part, parce que ce chantier marque une nouvelle étape dans la rénovation urbaine de la Guérinière, celle de la construction de logements neufs (800 doivent sortir de terre d’ici à 2018, en parallèle des 850 réhabilitations programmées).

Conduite par le promoteur caennais Sotrim Immobilier en collaboration avec le cabinet d’architectes DHD Billard-Durand, l’opération Le Liberté, située sur la place éponyme requalifiée récemment, développera 2 874 m sur six étages. Elle mélangera logements privés et sociaux (27 au total, du studio au T4), bureaux et commerces. A noter que les espaces ont été pensés pour être modulables et permettent le cas échéant la création de lofts.

Nouvel espace de vie.

« Ce programme permet à Sotrim Immobilier de prendre part à l’un des grands chantiers lancés par la Ville de Caen, la rénovation complète du quartier de la Guérinière. Notre contribution passe par la construction de logements et de commerces mais également par la participation de Sotrim à la vie du quartier à travers des partenariats avec les associations locales et les heures d’insertion mises en place sur ce chantier », indique Laurent Potier, directeur de Sotrim Immobilier.

L’objectif est de poursuivre la requalification de la place de la Liberté, qui est un point névralgique du quartier de la Guéri-nière, en raison de sa desserte par le tramway mais également du marché très fréquenté qui s’y tient chaque semaine.

La résidence Le Liberté va, de fait, permettre de créer un nouvel espace de vie ouvert d’un côté sur la place, de l’autre sur des espaces verts avec, en rez-de-chaussée, de nouveaux locaux pour les commerçants. Histoire d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette notion d’enclavement qui colle au quartier de la Guérinière, alors que celui-ci, en raison de son positionnement sur les grands axes, est proche du centre-ville et de nombreux équipements.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X