Régions Nantes

Un temple pour le sport de haut niveau

Mots clés : Établissements de culte, funéraire - Sport

L’agence nantaise Aura Architecture, associée à Nox Ingénierie et au paysagiste Atelier 360°, a été choisie par la région Pays de la Loire pour construire le Centre de ressources, d’expertise et de performance sportives (Creps) sur le site de la Babinière, à La Chapelle-sur-Erdre. Aura, qui réalise actuellement la lourde rénovation du palais des sports de Nantes, a clairement affiché sa volonté de coller au programme et au budget – 11 700 m de surface utile pour 38,3 M€ TTC (1) -, emportant ainsi l’adhésion du jury devant quatre autres finalistes : Rocheteau-Saillard (Nantes), AIA Associés (Nantes), Créa’ture Architectes (Poitiers) et DDL Architectes (Lorient).

« L’usage et les fonctionnalités ont déterminé l’architecture », explique l’architecte François Reuillon, dont le projet s’articule autour de deux pôles : au sud, la partie administration, formation et hébergement (170 lits) et, au nord, les équipements sportifs avec deux salles multisports avec gradins, une salle de tennis de table, une salle de musculation et un pas de tir à l’arc en toiture. Le traitement des façades alternera entre un revêtement minéral en béton poli et un bardage en bois prévieilli, tantôt brise- soleil, tantôt brise-vue. Ce projet HQE aura recours aux énergies solaires et bois pour les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire.

Clauses d’insertion. Implanté sur un site de 5,4 ha cédé gracieusement par Nantes Métropole, le nouveau Creps sera accompagné d’un parc paysager en lien avec une zone humide. Il bénéficiera du prolongement de la ligne 1 du tramway, avec la création d’un pôle d’échanges multimodal en connexion avec le tram-train et des lignes de bus de la rocade et de l’université.

Originalité dans la commande, la région a souhaité réserver dans le contrat de maîtrise d’œuvre quelque 1 650 h de travail à destination de publics qualifiés mais éloignés de l’emploi (jeunes sans expérience, chômeurs de plus de 50 ans). Plus classiquement, ce dispositif de clause d’insertion sera poursuivi lors des travaux qui débuteront en avril 2019. La consultation des entreprises est prévue à partir d’octobre 2018 pour une livraison annoncée deux ans plus tard.

( 1 ) 25, 5 M€ financés par la région, 5,5 M€ par l’Etat, 5,5 M€ par Nantes Métropole et 1,8 M€ par la Ville de La Chapelle-sur-Erdre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X